inteview-salon-emp2015

[Interview] Comment allier Branding et Performance

Retour sur le salon E-marketing 2015 à Paris où Azameo a annoncé la première solution programmatique qui allie Branding et Performance. A cette occasion, retrouvez l’interview d’Emmanuel Niclot, co-fondateur d’Azameo, par Barbara Sohier, experte en e-commerce depuis plus de 15 ans.

Barbara Sohier : Vous aviez déjà réussi une expérience en start-up dans les applications mobiles, vous avez travaillé chez Alcatel-Lucent où vous étiez en charge de la plateforme Big Data et c’est en 2013 que vous avez eu envie de créer votre propre société. Alors pouvez-vous nous expliquer ce qu’est Azameo ?

Emmanuel Niclot : Azameo est une société qui fournit des solutions de publicité digitale aux annonceurs (marques, e-commerçants et agences). L’idée première lors de la création d’Azameo était de réunir mon expertise du data mining avec l’expertise webmarketing des autres co-fondateurs pour affronter les enjeux du marketing de demain.

Barbara : C’est du conseil ou des solutions technologiques ?

Emmanuel : C’est d’abord une technologie : une plateforme qui se connecte au site web du client et aux espaces d’achat publicitaire en temps-réel allié à des solutions de campagnes qui vont permettre d’activer ces données pour créer de la notoriété et de la performance.

Barbara : A qui vous adressez-vous ? au service marketing, au service informatique, au service client ?

Emmanuel : Nous nous adressons au service marketing. Le but est de créer de la notoriété et d’amener de nouveaux clients pour augmenter le Chiffres d’Affaires des annonceurs.

Barbara : Donc, il s’agit purement « d’acquisition ». Et en termes de positionnement par rapport à la concurrence. Comment vous vous différenciez, quels sont vos points forts ?

Emmanuel : Là où les agences de retargeting vont se concentrer sur les internautes ayant réellement exprimés une intention d’achat, nous arrivons en amont. Le but étant l’acquisition et l’augmentation du trafic sur le site pour créer des ventes additionnelles. Sur nos campagnes nous arrivons à avoir des taux de 95% de nouveaux clients.

Barbara : Votre modèle économique est-il à la performance ? Vos clients sont-ils capables de connaitre les retombées ?

Emmanuel : Tout à fait, notre business modèle est basé sur le CPM, nous gérons le budget pour nos clients et nous fournissons une interface qui mesure précisément quel est l’apport de la campagne en terme de notoriété (le trafic via la marque), et quel est l’apport en terme de C.A.. On est donc capable de calculer très précisément le ROI. Ce qui est intéressant c’est que nous mêlons à la fois le branding et la performance.

Barbara : Avez-vous un cas concret d’un client sur lequel vous pourriez nous présenter le dispositif mis en place et éventuellement en bonus, les résultats obtenus ?

Emmanuel : Bien sûr, nous travaillons actuellement avec un e-commerçant, Florajet, leader de la vente de fleurs sur internet et nous avons mis en place sur internet une campagne d’acquisition, nous sommes challengé sur le fait d’être capable d’amener de nouveaux clients et nous obtenons des ROI supérieurs à 6 avec un panier d’achat plutôt limité.

Barbara : Via des bannières ?

Emmanuel : Via des bannières. Nous travaillons sur de la marque, donc nous mettons en place des bannières, sur internet, sur les réseaux sociaux, pour faire connaitre la marque et apporter du trafic via la marque de nos clients.

Barbara : Azameo existe depuis maintenant 1 an et demi, quel est l’actualité d’Azameo en ce moment ?

Emmanuel : Nous sommes venus présenter notre offre de notoriété à la performance Azabrand et nous sommes d’ailleurs présents en Vénus de l’innovation pour présenter cette offre « packagé » de campagne d’acquisition

Barbara : C’est en fait, un nouveau moyen d’acheter de la publicité ?

Emmanuel : Tout à fait et surtout, ça permet à la fois de cibler des clients mais d’intervenir sur l’ensemble de la séquence de conversion, en amont de l’acte d’achat, lors de l’acte d’achat, et également sur le long terme pour créer de la fidélisation.

Barbara : Dans le marketing digital qui évolue très vite et dans lequel il y a beaucoup de mots qui nous assaillent, entre « big data », « multi-canal », « display », « la perf », etc Quels sont pour vous les enjeux de demain des e-commerçants et les enjeux de demain d’Azameo pour qu’au final le client soit satisfait, achète, réachète. Quelle est votre vision à vous sur le sujet ?

Emmanuel : Les capacités actuelles de « tracker » les performances d’une campagne digitale nous font parfois oublier le cœur du marketing qui est de faire connaitre la marque de l’annonceur. Le positionnement « marque » est un positionnement moins concurrentiel. Il faut donc être capable d’utiliser les technologies d’aujourd’hui pour faire connaitre la marque. L’enjeux de demain pour la plupart des e-commerçants c’est d’amener de nouveaux clients. Nous travaillons ensuite sur des scénarios avancés de reciblage dans le temps sur des problématiques de fidélisation.

Barbara : D’accord, donc vous n’allez pas vous arrêter à l’acquisition, vous allez poursuivre ! De quelle manière ?

Emmanuel : Comme je vous le disais précédemment, nous travaillons sur des temps de conversions long. Pour des acteurs de l’e-tourisme qui ont des saisonnalités importantes, on est capable de réactiver leur audience dans le temps. Par exemple, il y a un intérêt à réactiver les clients qui ont acheté des vacances au ski 6 mois plus tard ou même 1 an, pour qu’ils réitèrent leur achat s’ils ont été content de leur séjour. Nous sommes là sur des temps longs où grâce aux techniques de reciblage nous sommes capable de maintenir la connexion avec la marque et réactiver les clients ou visiteurs d’hier.

Barbara : C’est donc de l’innovation permanente !

Emmanuel : C’est exactement ça !

Pour voir l’interview en vidéo sur notre chaine Youtube, cliquez ici

TAGS > , , , ,